Marylène Cuny, céramiste potière : une reconversion argile !

Qui n’a rêvé à un moment ou à un autre de son parcours professionnel de tout plaquer et de changer ? Changer de vie, de lieux, de métier… La céramiste Marylène Cuny l’a fait.

statue

De l’industrie photographique à céramiste il n’y a qu’un pas… tout en argilité

Marylène Cuny a commencé son parcours professionnel comme salariée dans l’industrie photographique en tant que chimiste, analyste programmateur, formatrice et chef de projet (oui, tout ça !). Malgré un emploi du temps plus que chargé, Marylène ne cesse de penser à l’Art et… trouve le temps de pratiquer.atelier grains d'argile

Pendant plus de dix ans, durant ses loisirs, elle prend des cours de céramique et d’aquarelle à l’Ecole Régionale des Beaux-Arts de Chalon sur Saône. Et puis le déclic se fait et la conversion professionnelle commence, de CAP tournage terre en stages multiples et variés. De retour de formation elle crée son atelier et un espace d’exposition à Saint Martin sous Montaigu. Enfin, elle est artisane céramiste potière !

Marylène Cuny déborde de vitalité : elle sillonne les expositions et marchés de potiers. Elle crée des animations pour les enfants durant les vacances d’été, puis des stages pour les adultes et adolescents. Et en septembre 2012 Marylène est nommée au poste de professeur de céramique à l’école EMA de Chalon sur Saône… 

Voyage au centre de la matière

atelier grains d'argileBien avant la métallurgie et le travail du verre apparaît le premier art du feu : la céramique. C’est un plaisir inimitable que de travailler la matière, d’être un petit peu démiurge à sa façon. Il y a mille façons de décliner la céramique. Les techniques et inventions se sont multipliées au fil des siècles sur tous les continents. Marylène Cuny utilise différents types d’argile : les grès (grès noirs, blancs et roux) et la porcelaine.

Pour le façonnage aussi nous avons l’embarras du choix. Marylène, elle, façonne de toutes les façons…  Elle se sert bien sûr d’un tour de potier électrique.- Le tour nécessite un apprentissage assez long et difficile-.  Marylène travaille aussi « à la plaque ». C’est une technique qui consiste à étendre l’argile comme une pâte à tarte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie (!). Elle découpe ensuite et colle les différentes plaques pour constituer son objet.atelier grains d'argile

Il y a aussi la plus ancienne manière, celle que pratiquaient déjà les hommes il y a 25 000 ans…  le colombinage ou bon vieux boudins…  Et enfin le modelage qui est la sculpture dans la masse. Une fois les pièces sèches, une première cuisson à 980°C va rendre le tesson de terre définitivement dur et inaltérable par l’eau. Mais le grès et la porcelaine à cette température de cuisson restent encore poreux. Cet état non fermé de la terre va permettre de faire pénétrer les émaux. atelier grains d'argileLes pièces émaillées vont subir une deuxième cuisson à 1280°C qui va tout vitrifier, terre et émaux. Ainsi, sous les doigts de Marylène Cuny nait l’artisanat d’art, la fierté de l’objet unique, la création dans sa version la plus noble.

Petits et grands, mettons tous la main à la terre !

atelier grains d'argileParce qu’il n’y a pas d’âge pour créer, Marylène propose des animations pour les enfants et des stages pour adultes et adolescents. Les stages sont pour débutants mais aussi pour les personnes ayant une pratique avancée (Prochaines dates : les 4 et 13 avril et les 4 et 25 mai). Les enfants fabriqueront aussi leurs propres pièces qui seront cuites dans le four. Ils pourront ainsi les garder à vie ! Quatre matinées sont organisées pour enfants et familles du 15 au 18 avril.

Ateliers  Grains d’Argile

10 rue des blés
71 640 saint Martin sous Montaigu
Tél. : 09 64 22 46 83

www.grainsdargile.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>