La Ferme de Corcelle voit rouge

 affiche

Du 29 novembre au 7 décembre, la première exposition d’une série qui s’annonce prometteuse : « Les Humeurs colorées de la ferme ». Et on commence par une couleur loin d’être anodine : le rouge. 

La ferme de Corcelle

Si vous connaissez le lieu vous ne serez pas surpris : vous savez à quel point la structure est dynamique. Mais si vous ne le connaissez pas, autant vous prévenir immédiatement : ne vous attendez pas à y trouver veaux, vaches, cochons… Il s’agit d’un lieu entièrement dédié à l’art. Des ateliers, des expositions et des stages ont pris leurs aises dans cette ferme pas comme les autres. Un véritable lieu « de formation et d’expression artistique » à Chatenoy-le-Royal, à deux pas à l’ouest de Chalon-sur-Saône.

Arlette Pascal. © DR.

Arlette Pascal. © DR.

C’est à Jean-Noël Launay et Arlette Pascal que l’on doit cette renaissance de la ferme. En 2009, ils enlèvent les gravats et le vieux matériel agricole, restaurent la bâtisse et réaménagent les lieux. Un travail de titan… mais surtout un travail d’artiste. Il faut dire que si Jean-Noël Launay est éclairagiste et scénographe, Arlette Pascal est passée par les beaux-arts de Saint-Etienne et l’école d’arts appliqués de Lyon.

Les humeurs colorées de la ferme

Non contents de donner des cours et de former de jeunes artistes en herbe, Arlette et Jean-Noël ont décidé de lancer une nouvelle formule : chaque fin d’année, une couleur sera à l’honneur à la ferme de Corcelle. Sculptures ou peintures, quels que soient les artistes, ils n’auront qu’une seule contrainte : une couleur imposée.

photo-ferme-rouge-610x300

Et pour inaugurer cette série qui s’annonce passionnante… et colorée, quoi de mieux que le rouge ? Il ne s’agit bien évidemment pas d’une couleur choisie au hasard. Bien au contraire ! Le rouge est l’une des toutes premières couleurs utilisées dans l’art. Dès le paléolithique dans les peintures rupestres, et plus largement à partir du néolithique. Sans compter que, au niveau symbolique, le rouge est très chargé. Couleur du sang, de la passion, de la révolte, de la colère, du vin et de tant d’autres choses…

Quels artistes vont voir la vie en rouge ?

Roland Génieux, "Bourrasques", 2014. © Génieux.

Roland Génieux, « Bourrasques », 2014. © Génieux.

En tout, une vingtaines d’artistes. Par ordre alphabétique : Michèle Beaumont, Fabienne Bichon et ses création Raku, Agnès Bonotte, Caro d’Choc et ses chocolats (oui, ses chocolats, parce que certains arrivent à faire de leur artisanat un art… et que vous découvrirez que les chocolats aussi peuvent être rouges !), Suzel D’Alessio, Bernard Defaut, le peintre des mots Christian Dejeux qui a récemment exposé ses « Lettres ou ne pas être », la peintre et sculpteur Colette Denizot, Aurélie Gagnier, l’aquarelliste amoureux de la Bourgogne Roland Génieux, Bernadette Grozelier, Brigitte et Jacques Hubschwerlin (que vous connaissez peut-être grâce à l’atelier des Arts musants), Arlette Pascal bien évidemment, Pierre Patenet et ses aquarelles, pastels et encres, Annie et Jean Pécoil, Florent Prudent (dont on dit qu’il livre de véritables combats avec sa peinture), Cécile Rateau, Marie-Odile Roger dont vous avez peut-être pu admirer les installations, dessins et vidéos, Françoise Tronchet, Christiane Vaudroux et ses photographies d’oiseaux et de fleurs, ou encore la graphiste et professeur de dessin Marie-Anne Wettstein.

Florent Prudent, Lons-le-Saunier, 2006. © Florent Prudent.

Florent Prudent, Lons-le-Saunier, 2006. © Florent Prudent.

De nombreux artistes, de nombreuses œuvres. Laissez-vous surprendre et emporter par une vague rouge… en attendant de découvrir quelle sera la couleur à l’honneur en 2015. Une belle idée qui devrait faire parler d’elle.

La ferme de Corcelle
7 rue du Pont
71880 Chatenoy-le-Royal

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>